Les crocodiles de terre battue

Crocodiles terre battue

Les crocodiles de terre battue

La saison sur terre battue va débuter. C’est l’occasion de vous présenter quelques crocodiles de terre battue qui peuvent vous surprendre, surtout si vous ne connaissez pas bien le circuit.

 

Cuevas

Cuevas

Un joueur étonnant ce Cuevas ! Véritable joueur de terre, il a des coups liftés très lourds. Il dicte le jeu en déplaçant son adversaire et en le mettant petit à petit hors de portée de la balle. J’appelle ça les joueurs “gagne terrain”. Cuevas est un maître en la matière.

En plus, d’un jeu adapté à la terre Cuevas atteint à 31 ans le meilleur niveau de sa carrière. Il était 31ème mondial fin 2016 , son meilleur classsement de fin d’année et il a d’ailleurs débuté l’année 2017 sur de très bonnes bases en gagnant le tournoi de Sao Paulo sur terre battue et en atteingnant les 1/4 de finale sur dur à Indian Wells.

Il est pour moi dans le top 20 sur terre battue, ce qui est une performance colossale quand on voit le nombre de joueurs de talent (toutes surfaces confondues) dans le top 15!

 

Dolgopolov

Dolgopolov

Dolgopolov est un joueur que l’on pourrait croire polyvalent. Son jeu de contre-attaques devrait s’adapter à toutes les conditions. Et bien non, Dolgopolov est bien plus performant sur terre battue. Il l’a montré en gagnant Buenos Aires cette année.

La seule inconnue reste sa santé. Dolgopolov souffre du syndrome de Gilbert, qui déclenche chez lui des crises de fatigue. Cela se traduit dans ses résultats, souvent irréguliers. Pour parier sur Dolgopolov il faut le juger sur les premiers tours d’un tournoi pour prendre des risques sur lui quand il rencontre des adversaires plus confirmés.

 

 

Monaco

Juan Monaco

Monaco peut vous rapporter beaucoup d’argent cet été. Après 4 mois d’absence, il a fait son retour sur le circuit en mars à Indian Wells et Miami. Résultat ? 2 défaites. Il lui faudra encore quelques semaines pour revenir à un niveau correct. Mais Monaco vous permettra de trouver quelques values car il est dans le top 30 sur terre battue quand il joue à son niveau. A suivre de près…

 

 

Nishioka

Nishioka

Nishioka, seul joueur de ma liste qui n’a aucune référence sur terre battue en carrière. Il a gagné 1 seul match contre un top 100 sur terre…C’était il y a 3 ans contre Donald Young. Nishioka a été formé sur dur et n’a pas du tout les réflexes du jeu sur terre.

Pourquoi je vous parle de lui? Tout simplement, car il a un jeu qui sur le papier devrait bien s’adapter à la terre. Il se déplace très bien et renvoie la balle jusqu’à faire rater son adversaire. Le ralentissement du jeu imposé par la terre battue devrait l’avantager.

Puis il vient de passer un pallier (sur dur) avec un 1/4 à Acapulco perdu face à Nadal et un 1/16 perdu à Indian Wells au tie break du dernier set contre Wawrinka.

Il faudra se pencher sur lui s’il joue un joueur qui n’est pas dans le top 60 sur terre des values peuvent apparaître.

 

***

J’aurais pu également vous parler de Schwartzmann le lutin qui fait, chaque année, craquer quelques têtes de série lors des tournois sur terre battue ou bien de Joao Sousa qui progresse chaque année sur terre. Mais ce sera une prochaine fois.

Est-ce que vous aussi vous avez identifié des crocodiles?

 

1Comment
  • BOUSBAA
    Posted at 02:45h, 09 avril Répondre

    Casper Ruud s’il confirme, à commencer par son match en coupe Davis sous les projecteurs.

Laissez un commentaire !