Parier sur la saison 2017 de tennis

Parier sur la saison 2017 de tennis

Parier sur la saison 2017 de l’ATP revient en premier lieu à déterminer qui  remportera les Grands Chelems.

Djokovic est actuellement le patron du circuit. Mais cela va-t-il durer? Faut-il parier sur Djokovic en 2017?

 

Djokovic a confié il y a peu qu’il avait du mal à prendre du plaisir sur les courts. Son objectif principal est maintenant de retrouver du plaisir. Quel enseignement peut-on en tirer?

1. Djokovic gagnera au plus 2 Grands Chelems l’année prochaine et il ne sera pas aussi dominant qu’il l’a été en 2015 et 2016. En effet, le niveau de confiance est un élément déterminant pour départager les meilleurs. Au sein du Big 4, le niveau tennistique est  équivalent, même si les forces et les faiblesses ne sont pas les mêmes. Un joueur prend le dessus sur les autres sur des détails. La confiance est sans doute le plus important de tous ces détails.

Il suffit de voir Nadal justifier ses performances plus faibles cette année pour comprendre l’importance de la confiance. Nadal confesse (et je suis d’accord avec lui) que s’il avait le même niveau de confiance que Djokovic il aurait les mêmes résultats.

Il est donc difficile d’imaginer Djokovic gagner plus de Grands Chelems qu’en 2016.

Selon moi, Djokovic sera sans surprise présent en Australie, son jardin où il a gagné 6 fois et où il profitera du regain psychologique de l’intersaison. En revanche, il risque d’avoir plus de difficultés à gagner Roland Garros ou Wimbledon.

 

2. Mettre le plaisir en haut de la liste des objectifs de Djokovic lui permettra de jouer encore de longues années. Il semble que Djokovic ait fait le deuil de sa domination pour favoriser sa longévité en évitant une éventuelle usure psychologique.

De plus, Djokovic est en excellente forme physique et a formulé l’envie de battre des records de longévité dans une  interview il y a un an. Je pense que nous aurons entendrons parler de Djokovic pendant au moins 3 ans.

 

 

A qui reviendront les Grands Chelems qui ne seront pas remportés par Djokovic?

Selon moi, à l’ancienne génération! Murray sera la figure de proue des prétendants mais Nadal et Federer, s’ils sont en bonne forme physique, auront leur chance respectivement à Roland Garros et Wimbledon. Wawrinka sera également dans les parages.

La génération suivante (Kyrgios, Zverev, Pouille, Thiem, Raonic) me semble encore un peu trop juste et bien sûr pas à la hauteur du talent de la génération 83-87.

 

Affaire à suivre….

 

Laissez un commentaire !