Comment tirer profit des défauts des côteurs

Comment tirer profit des défauts des côteurs

Il faut savoir 2 choses sur les côteurs (i.e. les salariés des entreprises de paris qui fixent les côtes):

1. Ils détestent l’incertitude et ont tendance à vouloir réduire les risques.

2. Ils défavorisent systématiquement les joueurs les plus populaires

 

 

1. L’illustration de mon premier point se trouve dans la côte qu’a Djokovic de remporter l’US Open.

Actuellement, au soir du 1er spetembre la côte de la victoire de Djokovic à l’US Open est de 1.15 ce qui donne une probabilité de près de 87% de chance. Or, la plupart des modèles évaluent les chances de Djokovic entre 40% et 60%. En effet, les côteurs baissent la côte de Djokovic (et donc augmentent l’estimation de sa probabilité de victoire) car il existe des rumeurs de plus en plus insistantes sur une éventuelle blessure de ce dernier.

Les côteurs ont du mal à quantifier l’effet des blessures sur les joueurs. En effet, ils ne connaissent que rarement la nature exacte de la blessure car les joueurs sont peu diserts à ce sujet. De plus, même en connaissant les blessures, l’effet sur les performances des joueurs varie énormément (il suffit pour réaliser cela de s’imaginer les conséquences d’une blessure au doigt sur Nadal et Paire!). Il baissent donc la côte pour ne prendre aucun risque de perte et cela pénalise les parieurs.

2.Les joueurs les plus populaires sont les joueurs sur lesquels les parieurs parient le plus. Il s’agit d’un biais psychologique classique du parieur de base qui a tendance à parier sur les joueurs qu’il apprécie. Les côteurs s’en sont appercus depuis bien longtemps et sous-évaluent les stars du tennis. Cela a peu d’incidence sur les paris sur les potentiels vainqueurs où la plupart des prétendants sont des joueurs de premier plan mais sur un 3ème tour de Grand Chelem cela peut avoir de grandes répercussions.

Ces deux biais cognitifs des côteurs dans l’élaboration de leur côte constituent des risques mais aussi parfois des opportunités. Il est important d’en avoir conscience pour en tirer parti.

Laissez un commentaire !